Don de vie

Que dois-je donner ?

Lors d’un don de sang, tous les composants sanguins sont prélevés en même temps. Toutefois, le
patient ne reçoit jamais la totalité de la poche prélevée mais uniquement le composant dont il a
besoin (globules rouges, plasma ou plaquettes).


A –Le Don de sang

Le don de sang « total » permet surtout de recueillir des globules rouges.
Ci-dessous les informations utiles en un clin d’œil 😊.

Durée : 10 min pour le prélèvement et 45 minutes au total, avec l’entretien pré-don.

Conservation : 42 jours pour les globules rouges.

Fréquence : 4 fois par an maximum pour une femme et 6 fois pour un homme, en respectant un délai de 8 semaines entre chaque don.

Qui soigne-t-on grâce à votre don de sang ?

Les personnes atteintes de maladies du sang ou de cancers, qui subissent des traitements lourds (chimiothérapie), mais aussi les victimes d’hémorragies à la suite d’un accident, d’une chirurgie ou d’un accouchement, par exemple.

Important ! Les donneurs du groupe O sont particulièrement recherchés car leurs globules rouges peuvent être transfusés à un très grand nombre de patients.


B – Le Don de Plasma

Donneurs ou non-donneurs de sang… le don de plasma est accessible à tous ! Si votre sang a peu de comptabilité avec des donneurs potentiels (comme moi 😊), n’hésitez pas à donner votre plasma ! En plus, on peut donner plus souvent !

Durée : 1 h pour le prélèvement et 1h30 au total, avec l’entretien pré-don. Le don de plasma s’effectue sur rendez-vous dans un site de prélèvement.

Conservation : 365 jours.

Fréquence : 24 fois par an maximum, en respectant un délai de 2 semaines entre un don de plasma et tout autre .

Qui soigne-t-on grâce à votre don de plasma ?

Les grands brulés, les hémophiles, les enfants atteints de déficit immunitaires, les personnes polytraumatisées. Mais surtout, le plasma contient des protéines plasmatiques permettant la fabrication de nombreux médicaments.

Important ! Les individus du groupe AB sont donneurs universels pour le plasma. Leur plasma peut être transfusé à tous les patients. Seuls 4 % des Français sont de groupe AB, leur plasma est donc rare et précieux.


C – Le Don de Plaquettes

Tous les groupes sanguins sont recherchés, il vous suffit d’avoir un taux de plaquettes suffisamment élevé.

Durée : 1h30 pour le prélèvement et 2 au total, avec l’entretien pré-don. Le don de plasma s’effectue sur rendez-vous dans un site de prélèvement.

Conservation : 5 jours.

Fréquence : 12 fois par an maximum, en respectant un délai de 4 semaines entre chaque don de plaquettes.

Qui soigne-t-on grâce à votre don de plasma ?

Les patients atteints de maladies traités par chimiothérapie sont soignés grâce aux plaquettes. La leucémie, les lymphomes bien entendu. Mais les plaquettes viennent aussi renforcer un système affaibli par les traitements lourds que subissent les patients atteint de toute sorte de cancer.

Important ! La courte durée de vie des plaquettes rend indispensable la régularité des dons pour faire face aux besoins. Chaque jour, 500 dons de plaquettes sont nécessaires. Alors, on se mobilise !


Besoin en fonction du rhesus


D – Le Don volontaire de Moelle Osseuse

La Moelle Osseuse, c’est quoi ?

Très précieuse, la moelle osseuse abrite les cellules hématopoïétiques (appelées cellules souches) qui donneront naissance aux cellules du sang.
Chaque année, 2 000 personnes ont besoin d’une greffe de moelle osseuse. Celle-ci peut se faire à partir :

  • D’un prélèvement de moelle osseuse (dans les os du bassin) chez un donneur compatible
  • D’un prélèvement de cellules souches périphériques, par aphérèse, chez un donneur compatible
  • D’un greffon de sang placentaire (recueilli dans un cordon ombilical lors d’une naissance)

A quoi sert la greffe de Moelle Osseuse ?

Face à certaines maladies du sang, la greffe de moelle osseuse donne des espoirs de guérison importants. 80 % des greffes de moelle osseuse sont réalisées pour traiter les maladies cancéreuses, en particulier les leucémies.

Qui peut devenir donneur de moelle osseuse ?

Il faut être en parfaite santé et avoir entre 18 et 50 ans lors de l’inscription sur le registre, même si l’on peut donner jusqu’à 60 ans. Le volontaire passe un entretien médical spécifique pour vérifier son aptitude à s’inscrire sur le registre. Il s’engage à rester joignable et à se rendre disponible pour des examens complémentaires et un don de moelle dans le cas d’une comptabilité avec un patient.

La priorité est donnée au recrutement d’hommes de moins de 40 ans. En effet, les greffons prélevés chez eux sont mieux tolérés et offrent de meilleures chances de réussite pour les malades greffés.

Important ! Les compatibilités sont très rares (1 sur 1 million) et c’est la raison pour laquelle la banque de donneurs de moelle osseuse est internationale. Dans le monde on recense 27 millions de donneurs répartis sur 79 fichiers internationaux. Aussi, un donneur peut sauver la vie d’un homme ou d’une femme à l’autre bout du monde.


E – Le don de sang placentaire

Don de sang placentaire

F – Don d’organes

Comme son nom l’indique, le don d’organes est un acte qui permet à une personne, de son vivant ou après sa mort, de faire don de l’un ou de plusieurs de ses organes.

Don d'organes 2017

Important ! Depuis le 01 Janvier 2017, dans le but d’augmenter le nombre de dons, chaque français est devenu un donneur présumé, sauf s’il est inscrit sur le registre national de refus.

Le consentement présumé prend racine dans le principe de solidarité à travers le message relayé par les campagnes de communication sur le sujet : « On est tous donneurs d’organes»

A quoi sert la carte de donneur ?

Elle permet d’aborder le sujet du don d’organes et de tissus avec vos proches. Cependant, elle n’a pas de valeur légale depuis le 01 Janvier 2017.

Comment aborder le sujet avec ses proches ?

Il n’est pas toujours évident d’évoquer le don d’organes avec sa famille, ses amis … car nous touchons à ce sujet complexe et tabou qu’est la mort.

N’hésitez pas à profiter d’un film, d’un reportage, d’un livre lu ou … de la visite du site « D’un pas à l’Autre » pour échanger sur le don d’organe. Personne n’a raison ou tort mais en parler, c’est avancer 😊 !

A partir de quel âge puis-je être donneur(-se) ?

En France, le prélèvement est possible à tout âge. En 2017, 3,6 % des donneurs avaient 17 ans ou moins, 26,2% avaient entre 18 et 49 ans, 26,2 % avaient entre 18 et 49 ans, 28,9 % avaient entre 50 et 64 ans et 41,3 % avaient plus de 65 ans.

Et si je ne veux pas être donneur ?

Il est possible de s’inscrire sur le registre dès l’âge de 13 ans : https://www.registrenationaldesrefus.fr/#etape-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *